Stress au travail : quelques conseils pour le combattre

Surcharge de travail, cadences infernales, pression de la hiérarchie, harcèlement, intrusion de la sphère professionnelle dans la vie familiale… De nos jours, le stress au travail fait partie du quotidien de presque tous les salariés. Les facteurs déclencheurs sont de plus en plus nombreux. Heureusement, il existe différentes techniques qui vous permettent de ne plus être une victime de ce stress professionnel. En voici quelques-unes.

Identifiez les sources de votre stress

La meilleure manière de combattre le mal c’est de l’attaquer depuis sa racine. Au lieu de vous embrouiller à développer toutes sortes de stratégies pour résister au stress au travail, vous pouvez tout simplement de tenter de le réduire. Il y en a même mieux ! Vous pouvez tenter de l’éradiquer. Pour ce faire, vous devez d’abord définir le ou les principaux générateurs de stress dans votre milieu professionnel. Êtes-vous stressé à cause d’un niveau d’exigence professionnelle trop important ? D’une difficulté à gérer le temps ? D’un conflit ou d’une relation interpersonnelle tendue ? D’une mission mal définie ? Il peut avoir mille et une raisons d’être stressé au travail, mais l’important c’est que vous sachiez les déterminer.

Ayez l’esprit positif et relativisez

stresse-travail-2

En principe, le stress résulte de divers facteurs psychologiques. Il est donc fort probable que vous parveniez à le vaincre en menant une attaque sur son propre terrain. Pour ce faire, vous devez commencer par avoir un bon état d’esprit en « positivant ». Avec une bonne dose de volonté, vous parviendrez à voir les choses du bon côté. En effet, même dans les situations les plus détestables, il y a toujours une bonne chose. Si en toute circonstance vous parvenez à garder la positive attitude, il vous sera assez facile de voir les événements sous un angle favorable. En complément de cela, il est aussi important que vous sachiez relativiser vos erreurs et vos échecs. Prenez conscience de la gravité des erreurs que vous avez commises : qui en sont les victimes et quels sont ses impacts ? Mais, ne faites pas l’erreur de vous concentrer uniquement sur ces points. Ne dramatisez pas les choses. Au contraire, retenez surtout les leçons de vos mauvaises expériences pour en faire votre force.

Soyez prévoyant

La planification de vos principales activités vous permet de visualiser de façon claire les tâches qui vous attendent. Par la même occasion, elle vous permet de définir à quel moment vous les ferez. Vous pourrez, par exemple, organiser votre semaine tous les lundis et vos journées la veille. Vous serez ainsi plus serein et plus détendu. Lorsque vous vous donnez de la visibilité, vous pourrez même prendre de l’avance sur certaines tâches. Retard, manque de temps, surcharge de travail et autres problèmes relatifs au manque de visibilité et d’organisation ne feront alors pas partie de votre vocabulaire dans votre milieu professionnel. En étant prévoyant, vous laisserez une bonne marge pour les éventuels imprévus. Mais en plus, vous pourrez facilement vous accorder quelque temps de pause. Rappelez-vous que vous n’êtes pas une machine. Comme tout le monde, vous avez besoin de faire des pauses pour pouvoir repartir de plus belle et retrouver votre meilleure performance.
Pour mieux gérer votre stress professionnel, il est aussi possible de faire appel à l’aide d’un professionnel pour un coaching personnalisé. Le site https://stress.app/fr/ vous propose un test de niveau du stress et un service de coaching.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*